Parkinson et le Tango

Suite à la demande d’une personne atteinte de la maladie de Parkinson pour suivre des cours de Tango, j’ai décidé d’ouvrir un cours dédié à des personnes atteintes de cette maladie mais pas seulement. Le cours est ouvert à toutes et à tous ceux désireux de danser, d’apprendre le Tango sans peur du regard de l’autre, sans jugement et à son propre rythme.

Le Tango est une danse qui se marche, sur différents rythmes. Il est nécessaire de se concentrer alors sur sa posture et son équilibre par le biais d’exercices individuels et collectifs.

Le fait de danser à deux permet ensuite de se focaliser sur l’écoute de l’autre et non sur ses propres difficultés.

Les cours sont faits pour apprendre cette danse, entretenir une forme physique, et surtout de s’amuser! 

2014 – 2015: Rendez-vous tous les lundis  de 18h à 19h 
au Centre Vaugirard/Littré – Salle table de Tennis – 87 rue Vaugirard – 75006 Paris M.Montparnasse

2013 – 2014: Rendez-vous tous les lundis  de 13h15 à 14h15 
au Centre André Malraux – Salle Ingres – 112 Rue de Rennes – 75006 Paris M.Rennes

Voici quelques extraits de : La maladie de Parkinson au jour le jour de Anne-Marie Bonnet et Thierry Hergueta, ed. Guides pratiques de l’aidant

Toute activité permettant de ne plus penser à ce qui fait peur est à envisager : il faut continuer et parfois intensifier les activités pratiquées.

Lorsqu’une personne atteinte de la maladie de Parkinson est engagée dans une activité plaisante, elle ne se focalise plus sur ses difficultés.

Tango Parkinson

10 avril 2014, journée mondiale Parkinson et 30 ans de l’Association France Parkinson

La kinésithérapie s’inscrit dans ce qu’on appelle la rééducation fonctionnelle, qui a pour but de traiter les difficultés motrices liées à l’akinésie, la rigidité et le tremblement. Le rôle préventif s’adresse plus particulièrement, dans le début de la maladie, à la prévention des troubles posturaux, à l’entretien de la force musculaire, à la lutte contre la limitation des mouvements des articulations à l’aide d’exercices appropriés.

Sur un autre plan, la kinésithérapie apprend à se retrouver avec son corps, à prouver qu’il répond aux ordres, qu’il fonctionne.

Les activités de loisirs et les activités sociales doivent être maintenues et même renforcées.

Quand on n’en pratiquait pas, il ne faut pas hésiter à commencer un sport qui va permettre de vivre son corps sur le mode plaisir et d’oublier ce qui fonctionne moins bien. Quand on n’a vraiment pas la fibre sportive, on peut essayer des sports « doux », comme le yoga, le taî-chi, la natation… Bien sûr, la marche promenade est aussi un sport qu’il faut faire si on n’est vraiment pas sportif…

La rééducation permet de compenser les troubles moteurs en prenant conscience de ses difficultés, mais aussi de ses capacités motrices. Elle consiste en des mouvements de coordination des membres, de l’ensemble du corps, en l’entretien de la marche et de l’équilibre.

Les troubles de la marche sont présents chez un quart des patients parkinsoniens. Au début, une jambe a tendance à être en retard sur l’autre avec une asymétrie de la marche. Bien plus tard, la marche se fait à pas raccourcis : c’est la marche à petits pas ou à pas traînants. Les difficultés au premier pas, avec hésitation au démarrage, se retrouvent dans le demi-tour, qui, au lieu de se faire d’un coup, est décomposé en petits pas. Parfois, la posture fléchie en avant s’accompagne d’une tendance à accélérer le pas, de plus en plus court, avec risque de chutes en avant : c’est la festination.

Exercices physiques et kinésithérapie luttant contre les troubles de la marche et de la posture, améliorer la vitesse du geste, – exercices de contrôle postural : anticipation des changements de posture, coordination de la posture et du geste, – exercices de transfert, par exemple les retournements, – exercices de marche.

Autres articles traitant spécifiquement des bienfaits du Tango sur Parkinson:

Le Nouvel Obs: http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20111207.FAP8781/la-danse-une-arme-contre-le-parkinson.html

INREES: La danse, nouvel outil thérapeutique ? En Argentine, les hôpitaux proposent des cours de tango aux personnes atteintes de troubles mentaux ainsi qu’aux retraités souffrant d’isolement.

Lhybrid |
Lejeunelambert |
Whatsappcomputer6177 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Citycomics
| Abramelhj
| Lalutinnerie